Gone Baby Gone
durée: 109' / Miramax Films / Walt Disney Home Entertainment / sortie le 10 septembre 2008
Une descente aux enfers pour découvrir la vérité...
______________

Dans une banlieue modeste de Boston, la petite Amanda a disparu. Après l'échec des recherches menées par la police, la tante et l'oncle de l'enfant décident de faire appel à des détectives privés du coin, Patrick Kenzie et Angie Gennaro. Leur avantage par rapport aux forces de l’ordre, c’est qu’ils connaissent bien le quartier, et que cela pourrait leur permettre d’entrouvrir certaines portes restées closes. Plus ils enquêtent, plus ils découvrent l'envers de la ville dans ce qu'il a de plus sombre. Ils s'enfoncent au-delà des mensonges et des faux-semblants, vers les secrets les plus noirs, là où règnent les dealers, les criminels et les pédophiles. Mais malgré ça, Amanda reste introuvable... Ils se rapprochent pourtant de la vérité, mais sont ils prêts à y faire face?

Un film de Ben Affleck, avec Casey Affleck, Michelle Monaghan, Morgan Freeman, Ed Harris...

______________

Quelle excellente surprise ! Si l’on m’avais dis un jour que j’aurais l’occasion de parler ainsi d’un film où apparaît le nom de Ben Affleck en grosses lettres… et bien la surprise n’est en fait pas celle que vous imaginez, car l’acteur n’est cette fois pas devant la caméra, mais bien derrière. Et c’est en ça que réside toute ma stupeur. Ben Affleck dans la peau du réalisateur, c’est en effet une première. Et le bougre s’en sort même brillement, nous livrant un thriller au rythme parfait, au casting irréprochable, et pourtant sur ce dernier point ce n’était pas gagné d’avance. Celui qui interprète ici le premier rôle n’est autre que son frère cadet, déjà vu dans des seconds rôles pour « Ocean 11, 12 et 13 » par exemple, ou bien encore « L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ». Casey Affleck se révèle même rapidement comme l’acteur idéal pour le rôle. Sa prestation à l’écran en est d’ailleurs la preuve. L’intrigue de son coté nous livre les éléments par palier, jusqu’à la révélation finale, totalement à l’opposé de ce à quoi on s’attendait, surtout au regard des pistes vers lesquelles le film tente de nous conduire. Un irréprochable divertissement donc, à découvrir sans crainte.

Coté technique, le master 16/9 proposé ici rempli admirablement son contrat. Le travail de photographie est superbe et la gestion des couleurs (tout comme la luminosité d’ailleurs) se montre irréprochable. Au registre des éléments perfectibles, l’image laisse entrevoir par moments quelques fourmillements en arrière plans, et un léger grain en basse lumière. La définition est cependant optimale pour le support. Il nous faudra comparer le rendu avec celui du master HD lors de notre test Blu-ray, qui ne devrait plus tarder. La compression quant à elle se fait plutôt discrète et les contrastes sont globalement solides, offrant des noirs denses et une agréable profondeur d’affichage. Encodage sans fausse note, et saut de couche discret.

Pour ce qui est des pistes audio par contre, elles affichent avec prestance et éclat la superbe partition composée par Harry Gregson-Willimas, mais manquent cependant de détails et de précision dans le placement des dialogues et des effets, ces derniers étant globalement discrets si ce n’est lors des quelques phases d’actions. Le constat semble le même en version originale et en version française. La première des deux se montre tout de même plus pertinente avec une diffusion moins frontale et légèrement mieux équilibrée, apportant du même coup un plus non négligeable à l’immersion. Doublage FR soignée, dans lequel les acteurs retrouvent les voix habituelles.

Concernant les extras, vous pourrez tout d’abord choisir de (re)visionner le film accompagné d’un commentaire audio assuré par le réalisateur Ben Affleck, accompagné de son co-scénariste Aaron Stockard. Vous aurez ensuite l’occasion de visionner deux courts modules sur les coulisses du tournage. Le premier centré sur le réalisateur, et le second davantage sur le casting. Enfin, vous découvrirez 6 scènes coupées au montage, dont une fin alternative, variant assez peu de l’originale mais laissant moins de place à l’interprétation.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 24/07/2008

______________

Egalement disponible:
 

 

-
Format écran
16/9
1.85:1
  VO VF
- -
- -
- -
Sous-titres
Français, anglais, espagnol
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.