Yes man Blu-ray
durée: 104' / Warner Home Video / sortie le 5 aout 2009
Jim Carrey plus que jamais fidèle à lui-même.
______________

Carl allen voit la vie en noir depuis que sa copine l’a quitté. Un jour il croise la route d’un ancien copain, et ce dernier lui propose de venir assister à une réunion un peu particulière : la thérapie par le « Oui ». Dès maintenant, Carl devra dire oui à chacune des opportunités qui s’offriront à lui. Une promesse qu’il aura bien du mal à tenir, entre ses amis, son boulot de banquier, et sa voisine quelque peu envahissante et surtout nymphomane...

Un film de Peyton Reed, avec Jim Carrey, Zooey Deschanel, Bradley Cooper...

______________

« Yes man » aborde pas mal de sujets, délibérément ou non : l’amitié, l’engagement, la rupture… mais il ouvre surtout la porte menant vers le délicat sujet traitant des sectes et de leurs gourous manipulateurs. Le sujet ne pense dès lors plus tout à fait par lui-même, et se voit alors guidé par une idée, un mouvement, se substituant à son libre arbitre. La thérapie par le « Oui » empêche donc le personnage incarné par Jim Carrey de véritablement choisir entre le « oui » et le « non » (se dernier étant totalement proscrit), sous peine de voir s’abattre sur lui un déluge d’événements négatifs. Au-delà de ça, et heureusement d’ailleurs, le film est intégralement teinté d’humour, de gags, de dialogues efficaces, pour un film typiquement estampié Jim Carrey. Ne vous attendez donc pas à une dose significative de subtilité, tout sera davantage dans la lourdeur et les mimiques faciales, précisément comme vous pouvez l’imaginer. Les fans de l’acteur seront donc aux anges, les autres probablement résignés, mais quoiqu’il en soit cette comédie apporte facilement le rire et devrait vous permettre de passer un agréable moment tout de même. A ne pas fuir donc.

Comme espéré, le master Full HD livré ici par Warner Home Video ne manque pas d’éclat et s’impose comme un apport indéniable pour le confort visuel. Les contrastes affichent une palette parfaitement maitrisée, des sombres denses et profonds, et la définition fait elle aussi sensation grâce à des extérieurs de toute beauté. Les scènes en basse lumière restent parfaitement stables, et les arrières plans profitent quant à eux d’une belle profondeur d’affichage, livrant au passage un séduisant effet 3D.

Coté audio, une fois encore seule la VO bénéficie d’un traitement HD, avec un piste Dolby TrueHD 5.1, là où la version française doit se contenter de Dolby Digital. Les différences sont malgré tout significatives, avec davantage d’ouverture et de présence surround en VO, même si la VF ne manque pas d’éveil dans l’ensemble. Les dialogues seront par contre clairement plus localisés en version originale (découpage parfait), la VF restant elle plus frontale. Doublage FR quoiqu’il en soit très réussi, où chaque protagoniste retrouve sa voix française habituelle.

Pour ce qui est des bonus, vous trouverez ici divers courts modules, proposant en vrac un focus sur les improvisations de Jim Carrey sur le plateau, un retour sur le tournage sous « Red Bull », les cascades, une visite en compagnie de l’auteur, les autres personnages, la musique, une sélection de scènes coupées au montage, sans oublier bien sur le bêtisier (Jim Carrey oblige). Vous trouverez également à l’intérieur du boitier un code de téléchargement pour obtenir le film en « copie numérique » via le site de Warner Home Video.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 08/08/2009

______________

 


Format écran
16/9
2.40:1
  VO VF
-
- -
-
- -
- -
- -
- -
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais...
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.