There will be blood Blu-ray
durée: 158' / Miramax Films / Walt Disney Home Entertainment / sortie le 10 septembre 2008
Un voyage au bout de l'ambition humaine.
______________

Lorsque Daniel Plainview entend parler d'une petite ville de Californie où l'on dit qu'un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d'aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l'unique distraction est l'église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire. Même si le pétrole comble leurs attentes et fait leur fortune, plus rien ne sera comme avant : les tensions s'intensifient, les conflits éclatent et les valeurs humaines comme l'amour, l'espoir, le sens de la communauté, les croyances, l'ambition et même les liens entre père et fils sont mis en péril par la corruption, la trahison... et le pétrole.

Un film de Paul Thomas Anderson, avec Daniel Day-Lewis, Paul Dano, Kevin J. O'Connor, Claran Hinds...

______________

« There Will Be Blood » est l’adaptation sur grand écran du roman « Pétrole ! », écrit par Upton Sinclair en 1927. Paul Thomas Anderson l'a découvert par hasard dans une librairie alors qu'il habitait à Londres. C’est ainsi que le projet a débuté. « Boogie Nights » fut le premier long métrage symbolisant la carrière de ce jeune réalisateur souvent à contre courant. « There will be blood » est sans le moindre doute son œuvre la plus importante et lui ouvre à présent les portes de la gloire et du respect à Hollywood. Certains n’hésitent même pas à parler de ce film comme l’un des dix meilleurs opus américains à avoir vu le jour dans la dernière décennie, ce qui n’est pas rien. Personnellement je serais plus tempéré. Si l’intensité du film est certes rare, dressant un portrait féroce du 21e siècle, à l’implication, tant visuelle qu’historique, très intense, le rythme et certains détails, comme la bande originale très pénétrante et volontairement irritante par sa musicalité stridente et cyclique, ainsi que sa longueur et sa violence, m’ont empêché de totalement adhérer au travail de Paul Thomas Anderson. Il n’empêche que ce film est une œuvre énorme, à la fin magistrale, tout en n’en perdant pas une seconde son cachet intimiste. Terminons ce paragraphe en signalant que Daniel Day-Lewis a été récompensé en 2008 par l’Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle.

Coté technique, ce Blu-ray rempli remarquablement son contrat, livrant tout d’abord un master HD d’une très grande finesse, du à une définition remarquable, des couleurs d’un naturel épatant, restituant avec soin la superbe photographie et certaines prises de caméra stupéfiantes, ainsi qu’une compression quasi sans faille. On remarquera cela dit un léger bruit vidéo en arrière plan lors de certaines séquences en très basse lumière, ainsi que des contrastes parfois trop doux. Quoiqu’il en soit, « There will be blood » ne pouvait rêver d’un plus bel écrin, la teneur globale étant splendide. Petit bémol également en ce qui concerne le menu, restant désespérément muet et fixe.

Concernant les pistes audio, l’éditeur n’a une de plus pas fait dans le détails, nous offrant un choix parfait et de très grande qualité. Les amateurs de version originale se dirigeront logiquement vers la grandiose VO PCM, livrant un spectacle éblouissant et sans accro, déployant des charmes redoutables et affichant une limpidité sonore exemplaire. Précision, dynamisme et ampleur, tous les voyants sont au vert. Pour ce qui est des amoureux de version française, là aussi le choix est de qualité, avec une VF DTS de haut vol, livrant elle aussi un paysage sonore remarquable, et une balance parfaite entre dialogues, effets sonores et bande originale. La piste Dolby Digital FR s’en sort également avec les honneurs, mais se montre globalement moins tranchante et immersive.

Pour ce qui est des bonus, vous pourrez découvrir un documentaire sur l’historique du pétrole et de ses premiers chercheurs aux Etats-Unis ; un retour en image sur les coulisses du tournage ; 3 scènes coupées au montage ou présentées en version alternative ; sans oublier la pré bande annonce et la bande annonce du film.

Ce film est également disponible dès à présent en édition DVD (présentée dans un superbe digipack collector), incluant l'ensemble des bonus mentionnés ce dessus.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Laurent F. | 15/09/2008

______________

Egalement disponible:
 

 

Format écran
16/9
2.40:1
  VO VF
- -
- -
-
- -
- -
-
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais...
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.