Mesrine: L'ennemi public N°1 (partie 2) Blu-ray
durée: 133' / Afilm / sortie le 2 juillet 2009
Suite et fin de la légende Mesrine. Un dyptique indispensable.
______________

Traqué par toutes les polices de France et intronisé "ennemi public n°1" par les médias, Jacques Mesrine multiplie les actions criminelles spectaculaires. Evasions retentissantes, braquages virtuoses et vengeances brutales forgeront sa légende jusqu'à sa mort, le 2 novembre 1979, sous les balles de la brigade anti-gang en plein Paris...

Un film de Jean-François Richet, avec Vincent Cassel, Ludivine Sagnier, Samuel Le Bihan, Gérard Lanvin...

______________

C’est avec un léger retard sur la date de sortie (ndlr: disponible en magasins depuis le 2 juillet dernier) que nous vous proposons ce test Blu-ray (l’exemplaire pour vision n’a malheureusement pas pu nous parvenir plus tôt), veuillez nous en excuser.

La légende, suite et fin. Déclaré ennemi public n°1 de son vivant, jusqu’à sa mort en plein Paris, abattu par la police, Jacques Mesrine a probablement inscrit son nom dans l’histoire du grand banditisme pour l’éternité. Près de trente ans après sa disparition, le mythe « Mesrine » est resté intact, et c’est aujourd’hui les nouvelles générations qui découvrent avec stupeur l’histoire hors du commun de cet homme certes marginal, mais qui croyait aux vraies valeurs, dont l’esprit indéfectible de loyauté. Inspiré des deux autobiographies de Jacques Mesrine, « L'Instinct de mort » et « Coupable d'être innocent », le dyptique Mesrine se compose logiquement de deux volets : « L'Instinct de mort » et « L'Ennemi public n°1 ». Deux films traitant du même personnage certes, mais abordant deux volets bien distincts du parcours du bandit. Cet acte II nous livre, pour sa part, une fois encore une prestation magistrale de Vincent Cassel, qui devient véritablement Mesrine à l’écran. Une vraie transformation physique également pour l’acteur, qui prend d’ailleurs 20 kilos pour incarner « le grand Jacques », comme le surnommeront les policiers le pourchassant. Dans cette suite directe au premier film, on assiste à la médiatisation de l’individu, apprécié par le public et aimant plus que tout faire la une des médias. Il n’en délaisse pas autant ses principes d’honneur, récompensant ceux lui étant fidèle et les femmes partageant sa vie. Mais sa mégalomanie fera de lui un homme pourchassé par toutes les polices de l’hexagone, recherché mort ou vif. C’est d’ailleurs dans un bain de sang, très exactement comme avait débuté le premier film, au cœur de Paris, que s’arrêtera sa course, le 2 novembre 1979. La boucle est bouclée et la légende Mesrine peut à présent vivre à jamais sous les traits de Vincent Cassel, grâce aussi à une remarquable mise en scène de Jean-François Richet. Un dyptique tout simplement indispensable.

Tout comme nous l'avions déjà brillement souligné lors de la sortie du Blu-ray "L'instinct de mort", le niveau technique est une fois encore splendide. Le master Full HD 1080p offert par Afilm est tout simplement idyllique. Livrant des contrastes d’une tenue exemplaire, des sombres denses et profonds, une palette maitrisée à la perfection et une définition affutée d’un bout à l’autre du métrage, la perfection absolue nous tant les bras. Quoiqu’il en soit, et pour synthétiser tout cela, on ne peut très sincèrement rien reprocher en l’état à l’image de ce Blu-ray, qui remplit haut la main tous les critères d’excellence que l’on pouvait en attendre. Un top démo image lui aussi.

Constat similaire pour ce qui est de l’environnement sonore, livré en DTS HD Master Audio 5.1, il s’impose également comme un cru d’une remarquable pertinence, et participe lui aussi très activement à l’immersion fascinante que procure le récit. Chacun des effets est d’une étourdissante précision chirurgicale, la dynamique d’ensemble fait de chaque détails un élément indispensable, et la parfaite restitution des dialogues nous plonge littéralement au cœur de l’histoire. Un autre sans faute technique, couronné de plus par une bande originale impeccable.

En ce qui concerne les bonus, une fois encore, on sera obligatoirement déçu de ne trouver ici qu’un bref module revenant sur les personnages et proposant quelques impressions succintes du casting (9’). Vous trouverez également la bande annonce originale du film. Rien qui soit vraiment à la hauteur du film ni du travail effectué.

Ce film est bien entendu également disponible en édition DVD, proposant sensiblement les mêmes extras.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 15/07/2009

______________

Egalement disponible:
 

 


Format écran
16/9
2.35:1
  VO VF
- -
- -
- -
- -
- -
-
- -
Sous-titres
Néerlandais
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.