La Recrue (The Recruit) Blu-ray
durée: 115' / Buena Vista Home Video / dispo
Un thriller efficace, et un casting épatant.
______________

James Clayton (Colin Farrell) est choisi par Walter Burke (Al Pacino) pour devenir la nouvelle recrue de la CIA. Il sera désormais un agent sous couverture, à l'insu de tous, même de ses anciens collègues, ces derniers étant persuadés qu'il a échoué aux tests d'admission. Mais lorsque les choses tournent mal, difficile de savoir à qui faire confiance...

Un film de Roger Donaldson, avec Al Pacino, Colin Farrell, Bridget Moynahan...

______________

Disposant d’un casting séduisant et d’une intrigue captivante (les secrets/complots de la CIA, ça marche toujours), la recette ne pouvait que fonctionner. Mais si on se replace au moment de la sortie du film en salles, « La Recrue » n’était pourtant porté à l’époque que par la présence d’Al Pacino au sommet de l’affiche, Colin Farrell n’étant à ce moment là qu’un jeune acteur montant, d’origine irlandaise et à la gueule d’ange (même si ses frasques le classeraient plutôt dans la catégorie des démons aujourd’hui), mais devant encore faire ses preuves à Hollywood. Aujourd’hui la donne est bien différente. Le jeune Colin est maintenant très demandé. Certains rôles lui ont d’ailleurs valu d’acquérir une belle respectabilité, et le jeune homme peut à présent se voir proposer des premiers rôles très solides. L’une des ses meilleures prestations, en ce qui me concerne, reste sans aucun doute son incarnation d’un agent peu scrupuleux dans « Phone Booth », de Joel Schumacher ; mais on retiendra également sa présence dans « The New World », de Terrence Malick, ou bien encore aux cotés de Jamie Foxx pour l’adaptation cinéma de « Miami Vice », réalisée par Micheal Mann. Bref, à tout juste 30 ans, l’acteur n’a pas trop de soucis à se faire pour l’avenir. La réédition de ce film sur support Blu-ray est donc l’occasion de le mettre à nouveau à la une de l’actualité. Un excellent thriller, mené de main de maitre et illustré par un duo d’acteurs impeccable. Si Al Pacino est une fois de plus égal à lui-même, le final ne sera pas pour déplaire aux plus exigeants. Un très bon moment cinéma que je ne saurais que trop vous conseiller.

Dans sa politique d’élargissement de son back catalogue sur le support Blu-ray, Buena Vista/Disney livre par vagues ses titres à succès en les proposant dans des éditions généralement très convaincantes. En attendant toujours certains grands noms en résolution 1080p (comme Armageddon par exemple, pour ne citer que lui), l’éditeur nous propose cette fois plusieurs titres attractifs, dont le très efficace « The Recruit ». Si artistiquement le film n’a rien perdu de son intérêt, en a-t-il pour autant gagné techniquement grâce à son passage en Haute Définition ? Du coté de l’image, si cette dernière rempli haut la main les critères minimaux que l’on attend d’un transfert HD, on titillera tout de même en constatent un résidu granuleux parfois (pour un film somme toute assez récent) et une colorimétrie soignée, mais pas toujours irréprochable. Les sombres manquent également globalement de profondeur. Pour le reste, il est évident que cette édition HD surclasse largement la précédente version SD, qui bénéficiait pourtant du « prestigieux » label THX.

Coté audio, l’annonce était alléchante au dos de la jaquette : VO PCM, VF DD et DTS 5.1, entre autres. Une fois dans le menu de configuration sonore, tout s’écroule. Certes la piste originale PCM non compressée est bien là, mais aucune trace de la VF DTS annoncée (la piste Dolby Digital 5.1 s’y trouve quant à elle). A la place, on remarque une version italienne DTS, même pas mentionnée au dos de la boite. Le plus étrange est que cette piste DTS FR semble bien présente sur l’édition distribuée sur le territoire français ! Si nous avons l’habitude de voir certaines différences entre les versions belges et françaises en ce qui concerne les DVD, souvent à cause de pistes hollandaises ou flamandes, ici cela semble véritablement étrange car aucune piste NL, ni même sous titre, n’est présent. Cette édition est donc bien uniquement destinée au marché francophone. Le contenu devrait donc être strictement identique. Comment justifier deux pressages pour ce disque ? Et surtout pourquoi faire un pressage uniquement pour la France qui contiendrait également les pistes DD et DTS italiennes ? Sur le support Blu-ray cela semble, actuellement, une démarche commerciale étrange et surtout très onéreuse de la part de l’éditeur. Nous avons tenté d’investiguer concernant la présence ou non de la mystérieuse piste DTS FR sur la version commercialisée en Italie, mais sans succès. Il semblerait donc que cette piste, pourtant bien renseignée sur notre jaquette, ne soit pas pour nous. C’est donc uniquement en Dolby Digital 5.1 que les amateurs de VF pourront plonger dans ce thriller. Cela dit, si cela peut vous rassurer, la piste DD5.1 est d’un niveau plus qu’acceptable. Mais malgré ses indéniables qualités, cette dernière est cependant très loin derrière son homologue original PCM, qui s’impose clairement, et sans contestation possible, dans tous les domaines. Proposant une ampleur fabuleuse et un souci du détail affolant, l’immersion est parfaite. La bande originale resplendit et les dialogues bénéficient d’une restitution optimale.

Pour ce qui est des bonus, outre la traditionnelle démo Blu-ray et les immanquables bandes annonces promo en début de programme, vous pourrez découvrir une sélection de 4 scènes coupées au montage, avec commentaire optionnel du réalisateur et de l’acteur Colin Farrell ; vous trouverez à coté de ça un documentaire sur les méthodes de recrutement de la CIA, intitulé : Ecole d'espionnage : Le programme de formation de la CIA (16’). Point de making of ou autre module dans les coulisses du tournage, ni même la moindre trace du commentaire audio qui était pourtant présent sur l’édition DVD.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 13/04/2008

______________

 

Format écran
16/9
2.35:1
  VO VF
- -
- -
- -
- -
- -
-
Sous-titres
Français, anglais, italien
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.