La couleur du crime (FreedomLand) Blu-ray
durée: 113' / Sony Pictures Home Entertainment / dispo
Lutte raciale et kidnapping, deux sujets sensibles.
______________

Après la disparition de son fils qu'on suppose avoir été enlevée et assassinée, la mère, une femme célibataire de race blanche, accuse un noir américain d'avoir commis cet acte, soulevant ainsi, une énorme controverse raciale. L'enquête est confiée à un inspecteur qui va être aidée dans ses démarches par une militante indépendante. Peu à peu, ils vont découvrir que cette histoire est bien plus compliquée que ce qu'ils avaient imaginé, et que la vérité est bien plus horrible qu’elle ne semblait l’être...

Un film de Joe Roth, avec Julianne Moore, Samuel L. Jackson, Edie Falco...

______________

« FreedomLand » est partagé en deux parties. La première nous dresse un bilan peu valorisant des rapports entre les communautés raciales de blancs et de noirs aux Etats-Unis (sujet pour lequel nous sommes évidement peu réceptif de ce coté de l’atlantique). Deux poids, deux mesures, qui provoque d’inévitables tensions. L’autre aspect du film, celui donnant véritablement un rythme à l’intrigue, est la disparition de l’enfant, et l’enquête qui en découle. Les zones d’ombres, les doutes des enquêteurs, les suppositions, les révélations, sont autant d’éléments qui vont séquencer le film. Le titre français est d’ailleurs, pour une fois, plus approprié que celui donné en VO, mentionnant un lieu dit, mais ne se rapportant finalement qu’anecdotiquement à l’histoire. Ajoutez enfin un casting soigné, porté surtout par un Samuel L. Jackson déterminé, et le métrage tient donc finalement plutôt bien la route. Pas d’Oscar à l’horizon tout de même, mais un thriller à voir, probablement.

Comme la majorité des films édités par SPHE que nous recevons régulièrement pour vision en Blu-ray, le master se montre ici soigné et offre un rendu globalement efficace dans sa résolution Full HD (1080p). Les contrastes se révèlent solides, affichant une belle profondeur dans les plans larges, mais aussi lors de nombreux cadrages plus rapprochés, libérant souvent cette agréable sensation de 3D. La palette colorimétrique est elle aussi exemplaire, et le rendu général très séduisant avec un remarquable niveau de détails constaté. On soulignera cependant quelques arrière plans granuleux, mais ces derniers sont plutôt rares et n’entravent finalement que brièvement le spectacle.

Pour ce qui est des pistes audio, version originale et version française livrent un spectacle des plus honnêtes. La VO saura se montrer bien souvent plus incisive et précise que son homologue FR, mais toutes deux nous plongent avec un certain dynamisme et une belle efficacité dans l’enfer des ghettos grâce à un paysage sonore convaincant. On appréciera aussi la jolie partition de James Newton Howard pour accompagner divinement l’émotion des moments plus dramatiques. Doublage FR quant à lui sans erreur, mais VO nettement plus immersive et touchante.

Coté bonus, vous pourrez visionner deux modules making of revenant sur les coulisses du tournages, ponctués d’interventions diverses des membres de l’équipe et du casting ; un documentaire racontant le témoignage d’un véritable policier noir, inspecteur dans les zones sensibles ; une scène inédite (VOST), et les traditionnelles bandes annonces promo de l’éditeur.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 12/10/2008

______________

 

Format écran
16/9
2.35:1
  VO VF
- -
- -
- -
- -
- -
- -
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.