La Belle au Bois Dormant (Sleeping Beauty) Blu-ray
durée: 75' / Walt Disney Pictures / sortie le 26 novembre 2008
Une restauration flamboyante, sublimée par la HD.
______________

Pour fêter la naissance de leur premier enfant, le roi et la reine organisent une journée de célébration à laquelle tout le royaume est convié. Tout le monde, sauf la sorcière Maléfique… Vexée, cette dernière jette un sort sur le bébé, qui la condamne à mourir, piquée par une quenouille, à l’aube de ses 16 ans. Pour conjurer le mauvais sort, le roi accepte de confier sa fille aux trois bonnes fées jusqu’à ce moment. Mais la sorcière compte bien tout mettre en œuvre pour tenir sa promesse...

Un film de Wolfgang Reitherman et Eric Larson, avec les voix originales de (en VO) Mary Costa, Bill Shirley, Eleanor Audley...

______________

Cette sortie est un évènement à plus d’un titre. C’est tout d’abord l’occasion de célébrer le 50ème anniversaire de ce Grand Classique Disney, une légende du film d’animation, que l’on redécouvre à chaque fois avec bonheur. Mais cette sortie marque aussi et surtout l’arrivée du tout premier Grand Classique Disney en Blu-ray disc, c'est-à-dire en résolution FullHD ! Un extraordinaire travail de restauration sur lequel nous reviendrons un peu plus bas sur cette page, mais qui donne réellement une toute autre ampleur au film. Concernant le métrage lui-même, il n’est pas nécessaire de revenir en détails sur l’histoire, vous la connaissez tous. Il est cependant intéressant de constater, même 50 ans après, que l’effet sur le public n’a pas changé. A une époque ou les images de synthèse ont radicalement remplacé le traditionnel dessin et ainsi perdu une partie de leur âme, ce Grand Classique garde toute sa splendeur et son charisme intacte. Inutile donc de vous préciser que passer à coté de ce Blu-ray serait tout bonnement un sacrilège.

Jamais le film ne s’est révélé aussi détaillé, aussi naturel, autant immersif, qu’il ne l’est à présent. Une dimension véritablement inédite, livrée par une expérience visuelle tout simplement fabuleuse. Le master Haute Définition procure une telle profondeur à l’image, qu’elle en devient troublante. Difficile de se rendre compte que cette image fête en 2008 son cinquantième anniversaire… On jurerait que le film est neuf. Et pourtant, Disney a effectué une restauration image par image durant de très nombreux mois pour parvenir à ce résultat et ainsi gommer chaque imperfection, nettoyer l’image et puis la scanner en Haute Définition, et du coup lui offrir une seconde jeunesse, pour l’éternité. Les contrastes sont d’une limpidité hallucinante, livrant une profondeur remarquable, et des couleurs d’une pureté infinie. La définition renaît elle aussi dans un éclat totalement nouveau, pour un rendu en tous points flamboyant. Le master est tout simplement immaculé. Bravo Disney pour ce merveilleux cadeau ! Vivement de redécouvrir les autres Classiques de la sorte.

Si le travail de restauration du coté de l’image est exemplaire, la redécouverte sonore de ce film de légende l’est tout autant. Le précédent mixage (5.1) livré par l’édition DVD parue il y a quelques années, nous offrait déjà une belle ouverture et un son presque inédit, mais de nombreux puristes lui reprochaient du coup de perdre une partie de son âme, et d’un certain point de vue ils n’avaient pas tout à fait tort. Disney procurait ainsi au film une résonance artificielle qui lui conférait un éco venant quelque peu dénaturer l’ensemble. Pour cette sortie Haute Définition, l’éditeur a véritablement effectué un travail de restauration complet, tout en parvenant à conserver l’esprit original de la bande son. Les surrounds sont donc sollicité intelligemment, tout en restant en harmonie parfaite avec les voix frontales, qui restituent de leur coté des dialogues d’une limpidité exemplaire. La VF accuse cependant un timbre quelque peu assourdi en comparaison avec la VO, plus cristalline. Mais on ne pourra retenir ce dernier point comme un vrai reproche, tant l’équilibre entre son et image est à présent parfait. Seul petit reproche quand même, le disque ne propose pas la piste mono d’origine, ce qui aurait peut être été judicieux, à titre de comparaison tout du moins.

La où l’on se réjoui également de voir arriver ces éditions Platinum HD, c’est concernant la générosité de l’éditeur du coté des bonus. Deux disques sont d’ailleurs nécessaires pour un contenir l’intégralité. Vous trouverez sur le premier Blu-ray un commentaire audio disponible au choix en VO ou en VO sous titrées, chose très confortable vous en conviendrez ; la fonction « Ciné Explore » vous permettant d’incruster des infos visuelles durant la vision du film (images, modules explicatifs…), le tout commenté bien sur, ainsi qu’une piste d’information disponible via sous titres uniquement ; une visite dans l’entre du dragon, en HD et en 7.1(!) ; un court métrage nommé « Grand Canyon », qui fut projeté en salles juste avant « La Belle au Bois Dormant » en 1959 (récompensé d’ailleurs par un Oscar cette même année), il nous est ici proposé entièrement restauré et accompagné d’une piste sonore DTS HD 5.1 ; ainsi qu’une incursion dans l’univers musical du film, au travers de deux titres proposés en versions karaoké et d’un clip vidéo. Sans oublier bien entendu les traditionnelles bandes annonce promo en début de programme, dont celle annonçant l’édition 70ème anniversaire de Pinocchio, prévue bien entendu aussi en Blu-ray, pour le mois de mars 2009.

Sur le second disque, vous y trouverez deux choix : Les jeux, ou bien les coulisses de la production. La première section s’adressera, vous vous en doutez au plus jeunes, pour le reste, les coulisses de la production nous sont proposées intégralement en HD, et vous dévoile tous les secrets de ce film de légende. Vous y trouverez donc : Une visite en 3D du célèbre château de DisneyLand, ainsi que son histoire et sa conception ; un captivant documentaire making of (43’) sur la réalisation du film, ponctué de nombreuses interventions et commentaires ; un module sur le concepteur artistique du métrage ; un focus sur la séquence où la princesse rencontre pour la première fois le prince (en foret) ; une introduction alternative ; deux séquences en prévisualisation story-board ; une importante galerie d’images, un module revenant sur la restauration sonore du film ; 3 séquences musicales supprimées ; un pré film annonce d’époque ; un module montrant 4 manières de peindre un arbre - document d’époque ; et pour terminer, un court métrage datant de 1959, « L'histoire de Tchaïkovski », racontant la vie du célèbre compositeur. Précisons pour conclure que le film est présenté dans une superbe édition avec fourreau cartonné brillant, du plus bel effet.

Signalons enfin que le film est bien entendu aussi disponible en édition double DVD, proposant sensiblement les mêmes extras.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 09/12/2008

______________

Egalement disponible(s):
 

 


Format écran
16/9
2.55:1
  VO VF
- -
- -
- -
- -
- -
- -
Sous-titres
Français, anglais
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.