10.000 (10.000 BC) Blu-ray
durée: 108' / Warner Home Video / dispo
Revenir 10.000 ans en arrière... ca vous tente?
______________

10 000 ans avant notre ère, au coeur des montagnes... Le jeune chasseur D'Leh aime d'amour tendre la belle Evolet, une orpheline que sa tribu recueillit quelques années plus tôt. Lorsque celle-ci est enlevée par une bande de pillards, D'Leh se lance à sa rescousse à la tête d'une poignée de chasseurs de mammouths. Le groupe, franchissant pour la première fois les limites de son territoire, entame un long périple à travers des terres infestées de monstres, et découvre des civilisations dont il ne soupçonnait pas l'existence. Au fil de ces rencontres, d'autres tribus, spoliées et asservies, se joignent à D'Leh et ses hommes, finissant par constituer une petite armée. Au terme de leur voyage, D'Leh et les siens découvrent un empire inconnu, hérissé d'immenses pyramides dédiées à un dieu vivant, tyrannique et sanguinaire. Le jeune chasseur comprend alors que sa mission n'est pas seulement de sauver Evolet, mais la civilisation tout entière...

Un film de Roland Emmerich, avec Steven Strait, Camilla Belle, Cliff Curtis...

______________

Après nous avoir offert des blockbusters tels que « Independence Day » (voir le test détaillé) et « The Day After Tomorrow », Roland Emmerich se lance à présent dans un récit aux racines historiques, même si le film n’en a (heureusement) pas la prétention. Mélange des civilisations, des races et des époques, le film cumule un certain nombre d’erreurs monumentales. Mais le souhait du réalisateur n’a jamais été de livrer un film documentaire rigoureux, bien au contraire, il a toujours privilégié le divertissement avant tout. S’il est bien un fil conducteur dans ces productions passées, c’est sans conteste l’abondance d’effets visuels. Et cette fois encore, le réalisateur n’a pas choisi de faire sans. Les vues sont splendides, et une fois de plus inondées d’éléments virtuels. Pour le récit en lui-même, si on lui ôte ses effets et ses paysages, il ne reste au final que peu de chose. Ajoutez à cela un casting qui ne transcende pas par son génie, une intrigue bien fébrile, voir très souvent naïve… « 10.000 BC » ne restera donc probablement pas comme étant la pièce maîtresse de la filmographie du réalisateur. Cependant, on prend un certain plaisir à participer à cette aventure au demeurant visuellement superbe, et d’autant plus en Haute Définition.

Coté technique, le master HD 1080p que propose ce Blu-ray offre à la fois le meilleur et le moins bon, en alternant des scènes fabuleuses d’intensité et de piqué lors des phases en extérieur de jour (magnifique au soleil couchant), et des séquences plus perfectibles lors de certains passages en basse lumière, où les contrastes manque de densité pour soutenir pleinement l’image, manifestement gourmande. Quoiqu’il en soit, Warner nous laisse entre les mains un cru plutôt séduisant, qui ne fera clairement pas honte à votre installation Full HD.

Pour accompagner l’image, l’éditeur nous livre, entre autres, une version originale Dolby TrueHD d’une ampleur remarquable. Dynamique, précise et agressive, cette dernière vous livrera le parfait écrin sonore pour apprécier au mieux ce spectacle préhistorique. Les amateurs de version française, se contenteront quant à eux d’une simple piste Dolby Digital 5.1 malheureusement. L’éditeur n’ayant, pour le moment, pas décidé de proposer autre chose dans la langue de Molière. Le résultat y est cela dit satisfaisant, mais bien en de ça, d’un point de vue immersif, de son homologue VO. Doublage FR soigné, mais préférez clairement la version originale, c’est un conseil.

Dans la section bonus, vous pourrez découvrir un premier module intitulé « Une chevauchée sauvage », revenant sur les atouts du films, venté par l’équipe elle-même. Vous pourrez également visionner un second module, sur les inspirations du réalisateur cette fois. Enfin, et certainement le plus intéressant de tous, un documentaire de plus d’une heure trente de le chaîne « History Channel » reviendra sur l’époque dans laquelle nous projette le film. Il est important de noter que ce dernier module est une exclusivité pour cette édition HD. Vous trouverez pour conclure une fin alternative (non finalisée), ainsi qu’un lot de scènes coupées au montage, le tout en VOST bien entendu.

 
En conclusion
Artistique
 
Image
 
Son
 
Bonus
 

Test rédigé et réalisé par Nicolas S. | 23/10/2008

______________

Egalement disponible(s):
 

 


Format écran
16/9
2.40:1
  VO VF
-
- -
-
- -
- -
- -
- -
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais...
 
voir la bande annonce

 

 

 

 

 

   

 

Les logos et images présents sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.